La scripte (...) Sa formation est importante car ce poste d’observation est au carrefour de presque toutes les disciplines du cinéma et se doit donc de les connaître, notamment l’ensemble de la post-production pour prévenir ce qui peut manquer et imaginer toutes les libertés possibles pour le montage à venir. Bruno Podalydès

Mignonnes

Prix Alice Guy 2021

Publié le 6 avril 2021

Après les César, le long métrage de Maïmouna Doucouré empoche une nouvelle récompense : le prix Alice Guy, pour le meilleur film de production réalisé par une femme.
réalisé par Maïmouna Doucouré
scripte Bénédicte Kermadec
Cliquez ici pour en savoir plus !

Le jury du Prix Alice Guy 2021, composé du réalisateur Louis-Julien Petit, du journaliste Fabien Lemercier, des réalisatrices Mounia Meddour et Claudine Nougaret, et des comédiens Natacha Régnier et Jérémie Renier, a fait son choix : c’est le film Mignonnes de Maïmouna Doucouré qui a été couronné cette année. Un deuxième prix important pour ce film, puisque l’actrice Fathia Youssouf avait reçu le 12 mars le César du Meilleur espoir féminin. Mignonnes raconte l’histoire d’une bande de très jeunes filles qui monte un groupe de danse et se heurte aux valeurs traditionnelles de leurs familles et au regard de la société.

"Pour cette quatrième édition du Prix Alice Guy, 53 films étaient en lice. 2099 internautes ont voté en ligne sur le site www.prixaliceguy.fr du 15 décembre 2020 au 09 février 2021, pour désigner les cinq finalistes", résume l’organisation dans le communiqué annonçant la récompense de Mignonnes. "Lancé en mars 2018, le Prix Alice Guy emprunte son nom à Alice Guy, grande pionnière du cinéma, figure oubliée de l’Histoire du 7ème art, pour récompenser le meilleur film de production majoritairement française, réalisé par une femme et sorti en salle lors de l’année écoulée". En 2020, c’était Papicha de Mounia Meddour qui avait remporté le trophée.

Mignonnes a reçu l’Avance sur recettes avant réalisation, et a également été soutenu par le Fonds Images de la diversité, l’Aide au développement de projets de long métrage et l’Aide sélective à la distribution du CNC.

26 février 2013
Lettre des Associations de techniciens sur le régime de l’intermittence et le (...)
14 janvier 2013
Le texte de la pétition : « Chacun son métier, chacun ses responsabilités »... (...)
22 novembre 2012
La liste des producteurs non-signataires de la nouvelle convention selon (...)
6 octobre 2012
Interview de Bénédicte Kermadec (extraits)
5 octobre 2012
Pour débuter sa série sur les métiers du cinéma, la revue "Clap" ouvre ses (...)
4 juillet 2012
Communiqué LSA de soutien à l’extension de la convention collective cinéma (...)
20 avril 2012
Le manuel de la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France (...)
22 février 2012
Dans une lettre ouverte du 20 février publiée dans la revue « Écran Total », (...)
29 septembre 2011
Après un premier courrier resté sans réponse, les Associations réitèrent leurs (...)
12 septembre 2011
11 associations de techniciens proposent une circulaire déontologique sur (...)